La Distillerie Bellevue

Distillerie Bellevue

Sise à Capesterre de Marie-Galante, La Distillerie Bellevue est la seule distillerie des Antilles à avoir restauré sa sucrote (dont une partie du toit avait brûlé en 2001) de manière à ce que les pales du moulin tournent à nouveau au gré du vent.

Dans ma machine à remonter le web, j'ai trouvé que les premières traces de la distillerie dateraient de 1769.

Et, dans son excellent livre La route des rhums (Ibis rouge éditions, Matoury, Guyane, 2002), Sandrine Colombo nous écrit que L'exploitation, avec son moulin, date de 1830 et q'elle fut acquise par la famille Godefroy en 1924. On y distilla le Rhum Magalda (du nom espagnol Maria Galanda) distribué en métropole sous le nom de Rhum Godefroy jusqu'en 1995.

Dès 1995, c'est le groupe alsacien Erstein qui dirigera la distillerie, puis, en 2001, il la vendra à la société Bardinet qui en est toujours propriétaire à l'heure où j'écris ces lignes (décembre 2019).

Dès lors, le groupe construit une nouvelle usine écopositive, 100% non polluante et reconnue comme l’unité la plus moderne des Antilles françaises (citation tirée du site officiel de la Distillerie Bellevue). C'est la première usine de ce type dans la Caraïbe. Toutefois, ils ont gardé garde l'ancienne usine comme témoin du temps passé.

Je t'invite aussi à jeter un oeil, juste en-dessous, au web-livre de mes photos de la distillerie.



Page mise à jour le 04.12.2019