Proverbiage et verbiage rhumesques

Latitude Rhum, degré 6.5 : ici, l'on trouve des proverbes dédiés au rhum, les mots en rhum, que j'ai créés, répertoriés et classés de A à Z... un peu à la Georges Perec, et un poème à la gloire du rhum que nous a écrit Aimé Césaire.


Proverbiage


Je ne suis ni roi ni reine, mais je fais trembler le monde ?

Je suis…

le Rhum !

Logo séparateur

Ronm pa ka boulé caraf.

Le rhum ne saoule pas la carafe.

On ne risque rien quand on est habitué à quelque chose.

Logo séparateur

Tout bwason ka soulé, sé ronm sèl ki ni bon do.

Toutes les boissons saoulent, seul le rhum a bon dos.

Il n'y a pas que le rhum qui saoule, tous les alcools le font.

Logo séparateur

Si pani ronm, pa ni la priè.

Pas de rhum, pas de prière.

Pas de pénitence sans bombance.

Logo séparateur

Soula pa ka rété san ronm.

L'ivrogne ne reste pas sans rhum.

Etre prévoyant en toutes circonstances.

Logo séparateur

Dwèt pa ka bwè tafya, i ka montré ki koté yo ka vann li.

Le doigt ne boit pas le rhum, il indique l'endroit où il est vendu.

On accuse pas le doit qui indique la direction.


Verbiage

Les mots en rhum

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

A

Anti-ser(t)-rhum

Antisérum, n. m.

Sérum d’un animal dans lequel on a injecté un antigène pour lequel il s’est immunisé en produisant l’anticorps correspondant.

A-rhum

Arum, n. m.

Plante herbacée monocotylédone à fleurs en forme d’épi ou de cornet, appelée couramment pied-de-veau.

A-rhum-atique

Aromatique, adj.

Qui possède une odeur ou un goût agréable.

Asa-rhum

Asarum, n. m. s.

Sorte de végétal.


B

Baba-eau-rhum

Baba au rhum, n. m.

Dessert composé d'un gâteau brioché arrosé de rhum et généralement accompagné de chantilly ou de crème pâtissière.


C

Caste-rhum

Castrum, n. m.

Petite place forte située sur une hauteur.

Cédé-rhum

Cédérom, n. m.

Disque optique compact sur lequel sont enregistrées des données informatiques.

Colosse-t-rhum

Colostrum, n. m.

Liquide jaunâtre et opaque, riche en protéines, sécrété par la glande mammaire durant les premiers jours qui suivent l’accouchement.


D

Déco-rhum

Décorum, n. m.

Ensemble des règles convenues dans une bonne société.

Dévédé-rhum

Dévédérom, n. m.

Disque optique numérique contenant des données informatiques ou multimédias.


E

Elct-rhum

Electrum, n. m.

Alliage naturel d’or et d’argent, fort prisé au cours de l’Antiquité.

Empet-rhum

Empetrum, n. m.

Ou camarine, Petit arbuste des tourbières ou des régions montagneuses d’Amérique et d’Europe (famille des empétracées), à petits fruits de couleur foncée.


F

Fau-rhum

Forum, n. m.

Place du marché, place des villes antiques d’origine romaine, où étaient situés les principaux édifices publics.

Fau(x)-rhum

Forum, n. m.

Réunion où l’on organise des débats sur un sujet, colloque.

Fort-rhum

Forum, n. m.

En informatique, service télématique qui permet aux utilisateurs d’un réseau de lire sur un sujet donné les contributions de chacun, qui prennent la forme d’articles.

Filt-rhum

Philtrum, n. m.

Sillon naso-labial.


G

Galle-eau-rhum-(h)ein

Gallo-romain, adj.

Personne qui vivait dans la Gaule de civilisation romaine.


H

Haute-oc-rhum-(h)ie

Autochromie, n. f.

Procédé de reproduction des couleurs.

Histé-rhum-être

Hystéromètre, n. m.

Instrument destiné à mesurer, explorer ou redresser l’utérus.


I

Iso-k-rhum-atique

Isochromatique, adj.

Dont la couleur est uniforme. Sensible à toutes les couleurs du spectre.


J

J-rhum-en-scie

Gyromancie, n. f.

Art divinatoire qui se pratiquait en marchant en rond (jusqu’à étourdissement et chute) autour d’un cercle tracé sur le sol autour duquel sont inscrits des lettres et des mots sans signification.


K

K-l-ost-rhum

Claustrum, n. m.

Au Moyen-Âge, fenêtre en pierre ajourée.


L

Laba(t)-rhum

Labarum, n. m.

Étendard romain sur lequel Constantin aurait fait mettre une croix, le monogramme du Christ et la formule In hoc signo vinces.

Lacto-ser(t)-rhum

Lactosérum, n. m.

Petit-lait obtenu lors de la fabrication du fromage.

L’eau-rhum

Lorum, n. m.

Partie de la tête de l’oiseau située entre la base du bec et l’œil.


M

Méta-k-rhum-at(he)isme

Métachromatisme, n. m.

Changement de couleur chez les animaux.


N

Natte-rhum

Natrum, n. m.

Carbonate naturel de sodium hydraté, utilisé autrefois par les Égyptiens pour la conservation des momies.


O

Ouah-dis-rhum

Wadi Rum, n. pr. m.

Zone désertique du sud de la Jordanie.


P

Prog-rhum

Pogrom, n. m.

Émeute, tolérée ou soutenue par les autorités, dirigée contre les Juifs d’un ghetto et accompagnée de pillage et de meurtre.

Pit-eau-spor(e)-rhum

Pittosporum, n. m.

Arbuste d’Australie à feuilles persistantes et à corymbes de fleurs très odorantes.


Q

Quo-rhum

Quorum, n. m.

Nombre de membres qui doivent être présents pour qu’une assemblée puisse valablement délibérer.


R

Rhum

Rome, n. pr. m. et f.

Capitale de l’Italie et de la région du Latium, au centre du pays.

Rhum-an

Romand, adj.

Relatif à la Suisse francophone.

Rhum-Andes

Romande, adj.

Relative à la Suisse francophone.

Rhum-anse

Romance, n. f.

Expérience sentimentale attendrissante.

Rhum-ansé

Romancé, adj.

Qui a les caractères d’un roman.

Rhum-an-scié

Romancier, n. m.

Auteur de romans.

Rhum-en-Sierre

Romancière, n. f.

Auteur de romans.

Rhum-anche

Romanche, n. m.

L’une des quatre langues nationales de la Suisse.

Rhum-hanche

Romanche, adj.

Relatif à l’une des quatre langues nationales de la Suisse.

Rhum-âne

Romane, n. m.

Relatif au roman (langue).

Rhum-ânesse-cau(t)

Romanesco, n. m.

Variété de chou-fleur, originaire d’Italie, à fines fleurettes de forme pyramidale disposées en couronnes spiralées.

Rhum-ânesse-que, rhum-âne-est-ce-que

Romanesque, adj.

Relatif au roman.

Rhum-à-rein, rhum-marin, rhum-à-Rhin

Romarin, n. m.

Arbuste aromatique à fleurs bleues, originaire du midi de la France.

Rhum-Anti(lles)-k, rhum-antique, rhum-en-tic ou rhum-anti-queue

Romantique, adj.

Qui a un caractère sensible et passionné.

Rhum-bière

Rombière, n. f.

Femme bourgeoise ennuyeuse.

Rhum-(h)ein, rhum-(h)aine

Romain, romaine, adj.

Personne qui est née ou qui habite à Rome.

Rhum-steak

Rumsteak, n. m.

Morceau du bœuf pris dans le haut de la culotte.


S

Sac-à-rhum

Saccarum, n. m.

Médicament solide à base de sucre.

Sac-rhum

Sacrum, n. m.

Os formé par la soudure des cinq vertèbres sacrées, à la partie inférieure de la colonne vertébrale, s’articulant avec les os iliaques pour former le bassin.

Sais-rhum, sait-rhum

Sérum, n. m.

Partie liquide du sang, transparente, jaunâtre, composée du plasma sans la fibrine.


T

Tri-vend-rhum

Trivandrum, n. pr. m. et f.

Ville de l’Inde, capitale de l’État du Kerala.


U

U-rhum-être

Uromètre, n. m.

Appareil destiné à mesurer la densité des urines.


V

Va-rhum

Varum, n. m.

Se dit du pied, du genou, de la cuisse, de la main, de l’orteil, de la hanche, qui sont déviés en dedans.

Vario-rhum

Variorum, adj.

Se dit de l’édition d’un ouvrage accompagné de commentaires et de notes.

Vêle-ode-rhum

Vélodrome, n. m.

Piste aménagée pour les compétitions cyclistes.


W

Water-rhum

Waters Homme, n. m. pl.

Toilettes, w-c, cagoinces, petit coin, (etc.) pour homme.


X

G-z-e(t)-rhum

Xerum, accusatif latin du mot xerus, n. m.

Petit rongeur d’Afrique et d’Asie, proche de l’écureuil, aux poils durs et épineux, appelé couramment rat palmiste.


Y

Y-peau-d-rhum

Hippodrome, n. m.

Piste et aménagements destinés aux courses de chevaux ou au sport hippique.


Z

Z-e(t)-rhum-ski

Zeromski Stefan, n. pr. m.

Romancier et dramaturge polonais (1864-1925). Son œuvre témoigne de la lutte pour la justice sociale : Les cendres, Histoire d’un péché.


Poème à la gloire du rhum


Aimé Césaire, dans La Tragédie du roi Christophe, Présence Africaine, réédition 2013.

Chanlatte, déclamant.
Quels doux roseaux dans les plaines gémissent !

Christophe
Q'est-ce que c'est Chanlatte ? Que signifient ce renîflement et au milieu de ce réjouissant repas, ces plaintifs gémissements ?

Chanlatte
Rien, Majesté, un poème à la gloire du rhum, conçu comme boisson nationale.

Christophe
Nationale, boisson nationale ! Très intéressant. Répétez voir.

Chanlatte
Quels doux roseaux dans ces plaines jaunissent !
J’entends au loin cent pressoirs qui gémissent
Du jonc noueux le nectar exprimé
Brille à mes yeux, en sucre transformé
Ou pétillant dans sa mousse légère
Monte, frémit, et s’échappe du verre.

Christophe
Il n'y a pas de doute, c'est du rhum qu'il s'agit. C'est bien, Chanlatte, ça fait très national et nous le ferons apprendre dans les écoles.

Page mise à jour le 21.11.2019